• Francais
  • Anglais
  • Allemand
  • Espagnol
  • Italien
  • SAINT-JEAN PIED DE PORT
  • LE CHEMIN DE SAINT JACQUES
  • LES RANDONNEES
  • LES SEJOURS
  • HOSPITALIER
Auberge du pelerin
SAINT-JEAN PIED DE PORT



Auberge du pelerin

Le vieux bourg de Saint Jean Pied de Port


Avec ses 1.650 habitants, Saint-Jean-Pied-de-Port est une cité pittoresque et fortifiée plantée au bord du gave la Nive. La muraille médiévale achevée entre 1842 et 1848 et la Nive, occupe la pente raide qu’est flanc de la colline de Mendiguren, coiffée par la Citadelle, entre les portes Notre-Dame et Saint-Jacques.  Photo : CDT64



 
 
Les maisons, construites ou reconstruites aux XVII ème et XVIII ème siècles, sont appelées « traversantes », parce qu’elles ont une façade étroite sur rue, sont profondes, et s’ouvrent, à l’arrière, sur des jardins qui vont tutoyer les remparts.C'est dans l'une de ces maison "traversante" qu'est nichée l'Auberge du Pèlerin.

« Le charme et l'attrait de la vieille ville viennent en très grande partie de la qualité de son patrimoine bâti, particulièrement bien conservé. Les maisons qui côtoient de part et d'autre les rues de la citadelle et la rue d’Espagne, n'ont été que très peu modifiées. Certaines bâtisses ont gardé leurs étages à pans de bois, avec un ou deux niveaux en saillie sur la rue, encadrés parfois par deux murs à encorbellement reposant sur des corbeaux de pierres moulurés. Les venelles transversales illustrent les anciennes inclinations médiévales, permettant aux eaux de ruissellement des toitures à deux pentes de s'y déverser et ménageant des corridors d'air face au péril récurrent des incendies" ( « Saint Jean Pied de Port ». Susana Herreros Lopetegui et Alain Zuaznabar-inda. Collection Panorama N°39.)

De l’intérieur, ces maisons se caractérisent par un long couloir desservant les pièces du rez-de-chaussée et un escalier niché dans un puits de lumière. Le les façades se distinguent également par l’emploi systématique de la pierre locale, le grès rose de l'Arradoy, alterné parfois avec des pierres de grès beige ou calcaire gris, et quelquefois valorisée par un jeu de damiers, à l'image du 3 rue de la Citadelle. Les édifices les plus anciens arborent souvent d'amples portes en plein cintre dites "navarraises", massives et équipées de heurtoirs stylisés. Elles sont largement ouvertes sur la rue, révélant ainsi les vastes envolées d'escaliers à balustres chantournées du XVII ème siècle qui grimpent dans les puits de lumière.




ACTUALITES


» La fête de saint Jacques
Le 25 juillet prochain

» Benoit XVI à Saint-Jacques de Compostelle
Benoit XVI à Saint-Jacques de Compostelle

» Les cérémonies de Santiago en direct sur son ordinateur.
Voir les cérémonies de Saint Jacques de Compostele sans y être