• Francais
  • Anglais
  • Allemand
  • Espagnol
  • Italien
  • SAINT-JEAN PIED DE PORT
  • LE CHEMIN DE SAINT JACQUES
  • LES RANDONNEES
  • LES SEJOURS
  • HOSPITALIER
Auberge du pelerin
LE CHEMIN DE SAINT JACQUES



Auberge du pelerin

l'histoire de Saint Jacques


Histoire de saint Jacques


Saint Jacques, dit le Majeur, est l'un des 12 apôtres du Christ. Il est le frère de Saint Jean l’évangéliste. La Bible précise (Mt 4.21-22) : « Jésus vit deux autres frères : Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère, dans leur barque, avec Zébédée leur père, en train d'arranger leurs filets. Il les appela. Laissant aussitôt leur barque et leur père, ils le suivirent ».
Jacques apparaît ensuite comme l'un des trois témoins privilégiés de la personne et de l'œuvre de Jésus. Il est désigné dans la Bible comme le majeur afin de le distinguer des deux autres saints Jacques cités dans la Bible :
- saint Jacques dit le Mineur, fils d'Alphée, second apôtre du nom (Mt 10.1-4 ; Mc 3.13-19)
- saint Jacques, le frère du Seigneur (Ga 1.19) un des principaux dirigeants de l'église de Jérusalem, martyr en 62.
Pour leur caractère fougueux Jacques et son frère furent surnommés par Jésus "les fils du tonnerre" (Boanergès, Mc 3.17). Ils demandèrent à Jésus de leur « accorder de siéger dans sa gloire l'un à sa droite et l'autre à sa gauche (Mc 10.35-45 ; Mt 20.20-28 ). Jacques est vénéré à Compostelle en Occident, Jean à Éphèse en Orient.

La légende dorée

La Légende dorée rédigée par un capucin, Jacques de Voragine (1228/1298) est une collection de vies de saints, dont celle de Jacques le Majeur. Le texte relate ce que les esprits pieux transmettent moins de trois siècles après l'avènement de Compostelle :
A la mort du Christ, l'apôtre Jacques serait parti évangéliser la Galice, mais sa mission ayant peu de résultats, il aurait repris le chemin de Jérusalem. Jacques aurait été supprimé par le glaive (Ac 12.1), en 44, à Jérusalem, sur ordre d’Hérode-Agrippa roi de Judée, à la demande des prêtres juifs, jaloux de ses succès, qui l’avaient préalablement fait incarcérer.

Son corps, dit le texte, fut recueilli par ses disciples qui le transportèrent, de nuit, dans une embarcation amarrée à Jaffa. Les anges les guident ensuite jusqu'aux côtes galiciennes où ils abordent. La pierre du rivage où l'on dépose le corps de Jacques se façonna autour de lui et forma un sarcophage, symbolisant son union avec la terre galicienne. Le lieu du mouillage est aujourd'hui identifié comme étant Padrón.
Le sarcophage fut ensuite déplacé par les disciples jusqu'en un lieu qui tomba dans l'oubli. Au IXè siècle l'ermite Pelayo eu un songe qui lui révéla l’endroit où reposait le Saint. Il y fut guidé par l'éclat d'une étoile. L'évêque Teodemir, informé, se rendit sur les lieux et put authentifier la dépouille de saint Jacques (la légende ne dit pas comment). Le lieu est appelé Campus Stellae, Champ de l'étoile qui, par contraction vernaculaire, aurait donné le nom à Compostelle.






ACTUALITES


» La fête de saint Jacques
Le 25 juillet prochain

» Benoit XVI à Saint-Jacques de Compostelle
Benoit XVI à Saint-Jacques de Compostelle

» Les cérémonies de Santiago en direct sur son ordinateur.
Voir les cérémonies de Saint Jacques de Compostele sans y être